Je vous présente le témoignage de Céline, une patiente. Je la remercie pour cette courageuse contribution…

Témoignage patiente

J’étais à bout de tout quand j’ai contacté Véronique.
Très amaigrie, au bord de la dépression (que j’ai connu jeune adulte, 13 ans auparavant, et qui me fait très peur)…
Seul l’amour pour mon fils m’empêchait de sombrer pour de bon.

Etant phobique de la voiture, je me faisais déjà tout un monde pour aller jusqu’à elle (comment surmonter le trajet alors que j’étais déjà en mode « réserve » pour surmonter mon quotidien ?)…
Elle m’a dit qu’elle m’aiderait durant le trajet, qu’elle savait que je pouvais le faire, que tous les chemins mènent à elle 😉 Qu’elle me laissait le temps de réfléchir et que l’on trouverait -de toute façon- une solution…
Je me souviens avoir beaucoup pleuré ce jour-là au téléphone, ma détresse était si grande et moi si « petite »…
Mais le RDV était pris et déjà quelque chose se passait : déjà elle savait « qui » j’étais, et sa voix m’avait transpercée.

La veille du RDV, je trouve la volonté d’y aller seule (!), par les petites routes de campagne. Je l’en informe. Vous me croirez ou pas, mais je me suis sentie portée par… quelque chose… pour mener à bien ce trajet, comme une bienveillance qui m’accompagnait, me soutenait.

Je rencontre Véronique, à sa porte.
Elle me dit : « Oui, je sais, ça n’a pas été facile, j’ai bien senti… Mais tu vois, tu l’as fait. »
Sa douceur m’enveloppait.

Le soin commence. Je suis allongée, les yeux fermés, je ressens une très forte énergie magnétique (comme la fois où j’ai passé une IRM crânienne), une forte chaleur aussi. Et mes paupières sautillent de manière rythmée. Pourtant, elle ne me touche pas.
De son côté, elle ressent des trous dans mon aura, des zones où l’énergie ne circule plus, ou peu…
Je le sens aussi.

Et puis Véronique « sait ». Elle a des dons médiumniques. Je n’ai pas besoin de parler, elle connait mon histoire, elle « sait » ce qui ne va pas, les causes de mon mal-être.
Etant plutôt athée et critique sur ce qui ne s’explique pas, je dois dire que je suis un peu (beaucoup) abasourdie ! Qui est cette femme ? Comment c’est possible ?!

Et puis il y a un moment où il faut lâcher prise… Tout ne s’explique pas, tout n’est pas raisonnable, mais il est un fait, cette séance me regonfle d’énergie.

Elle me dit que sur le trajet du retour, petit à petit le nuage au-dessus de ma tête va se dissiper et je vais aller mieux.
C’est vrai, je le ressens.
Et, chose incroyable, la personne à qui j’avais confié mon fils durant ces deux bonnes heures le voit aussi ! C’est palpable, quelque chose a changé (elle est pourtant encore plus cartésienne que moi) !
A peine rentrée, je retrouve l’appétit, et j’entrevois l’instant présent avec plus de douceur…
Je retrouve le sommeil.
Je retrouve une certaine sérénité et confiance en l’avenir.
Mon doigt (coupure avec points de suture surinfectés, réintervention chirurgicale) qui me pose problème depuis plus d’un mois guérit tranquillement…

Je reprends confiance en moi.
Je revis.

Elle le dit d’ailleurs elle-même : « Quand je t ‘ai reçue la première fois, j’étais face à un petit oiseau épuisé par la tempête… Je vois aujourd’hui un papillon qui va déployer ses ailes. »

Je l’ai revue 3 fois après, quand le doute se réinstallait… à chaque fois je me sentais ré-energisée, bien 🙂
De son côté elle sentait à distance quand quelque chose n’allait pas et m’appelait ou m’envoyait un petit SMS l’air de rien… A chaque fois elle tombait juste ! A CHAQUE FOIS ! Nous étions connectées.

Depuis je vais bien, je mène ma petite vie paisible et heureuse, je suis mon chemin.
Je ne ressens pas le besoin de la voir depuis 2 ans, mais je pense souvent à elle… Comme à un ange. Et je suis sûre qu’elle le ressent, comme un petit papillon qui lui effleure la joue du bout des ailes <3

Encore une fois, M E R C I Véronique,
tu es très importante pour moi.

Céline